Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 08:48
Ce matin , je pourrai te dire .... encore
 Peut-être que les dimanches ressemblent à tous les autres jours, parfois en pire ...
parce que notre histoire nous dit que ce jour là est différent..
 
 Qu'il n'y a pas si longtemps, on mettait les habits du dimanche pour aller célébrer Dieu...
Que c'est un jour pour se reposer!
Que c'est aussi le jour de la famille,réunie autour d'une table où les hommes
glisseront tranquillement leurs pieds, pendant que les mères-nourricières s'empresseront
de servir les mets préparés toute la matinée, avec amour et sueur.
 
Peut-être auras-tu tremblé sous la morsure de cette fraîcheur nouvelle, ce matin...
Tu te seras enveloppée dans le vieux châle de l'hiver dernier,
tes mains frictionnant tes bras pour espérer te réchauffer, manière de t'offrir un peu
de réconfort... 
 
Tu auras fait le tour du jardin qui se lamente, à moitié mort, blessé par ce mois d'été brûlant, sans nuages de pluie, sans aucune rosée...
Tu lui raconteras ta tristesse de ne pouvoir l'abreuver,malgré tes chaudes larmes
qui ont tant coulé...
 
Peut-être penseras-tu à ton bord de mer, à ces traces laissées sur le sable humide,
 à cette couleur indéfinissable, au ressac et à l'écume qui noient tous les souvenirs...
Tu humes encore l'embrun au fond de ta mémoire;
une caresse venue comme un baume onctueux sur de la peau meurtrie.
 
Et tu rentres t'asseoir... la tête dans tes mains...
Ton enfant dort encore, blotti au fond du canapé ...
Il te semble égaré dans un monde étranger...
Il voyage trop loin, tu ne peux plus le suivre... il a fermé la porte ... et tu n'as pas de clé.
 
Regarde par la fenêtre, un halo de lumière dessine une silhouette
elle semble sourire, et te salue d'un discret signe de la main.
elle apparition...ou virtuelle présence...? 
Rien d'autre qu'une pensée puissante transmise par amitié!
 
Peut-être que les dimanches ressemblent à tous les autres jours..................!

Te souviens-tu de ce texte que j'avais écrit pour toi, il y a quelques années déjà...

Hélas, je pourrai encore l'écrire aujourd'hui....et je pourrai me l'écrire aussi!!! 
Nous sommes de ces femmes, filles, épouses et mères,
qui n'avons pas trouvé la porte de sortie...

Enfermée dans la certitude de nos enseignements, sans doute,
le choix s'est imposé à nous, sans plus de réflexion.
Nos pleurs coulent sur nos mains qui s'en lavent
et la pluie ruisselle sur nos coeurs qui subissent l'affront.

Nos douleurs résistent aux coups de balai devant le seuil infranchissable
aucun pas ne sera pas tenté,
par peur de ne trouver dehors qu'une l'herbe encore moins verte...

 

​​​​Moi ce matin, je pourrai te dire...
Et toi, ce soir, tu serais mon écho!!!


 

                                                                                                     à J...

Partager cet article

Repost 0
Published by passion - dans Textes
commenter cet article

commentaires

pimprenelle 23/07/2017 10:31

Tu te marres ... et moi donc ! Ici aussi c'est la grosse différence pour bien des choses. Ici, tu te doutes, c'est moi qui ai enfilé la petite laine et Mr comme toi ... dit ouf.
Si vous en êtes à 47 ans c'est, malgré tout, qu'il y a un truc, quelque chose qui fait que. Des tas de choses partagées et à partager encore, malgré que ...
Mais si ma vie a été un long fleuve tranquille ... par moments ! Je l'ai choisie et aimée cette vie, malgré tout.
Bon dimanche Madame Passion. Seule ou avec une amie, je pense.
Bises

pimprenelle 21/07/2017 09:36

Sensée, je ne sais pas ! Simplement parce que je l'ai souvent pensé et que cela fait réfléchir. Parce que j'ai souvent entendu, il y a bien des années : je ne sais pas comment vous faites, moi, je ne pourrais pas. Je répondais : c'est ma vie, je l'ai choisie même si je ne savais pas du tout à quoi cela menait.
Et puis, tu sais, à un autre moment de ma vie, de la nôtre, il y a eu : il en faut du courage pour supporter tout cela. Là, c'était simplement : du courage non, de l'amour, oui.
Donc, chaque situation a une réponse différente.
Bonne journée Passion
Dis donc, ce matin nous avions 10°

passion 21/07/2017 10:11

T'inquiète ici aussi, il fait plus frais...Moi, je suis comme un poisson dans l'eau mais le mari a mis sa laine polaire!!!!!!! je me marre! décidément, nous sommes irrémédiablement différents!!!!!!!! pourtant, le 18 août prochain, il y aura 47 ans qu'on est marié...Alors?!
Je sais que si tu comprends aussi bien c'est que ta vie non plus n'aura pas été un long fleuve tranquille (heu...pour des marins, c'est normal (rire))
Bisous je vais au jardin

pimprenelle 20/07/2017 22:12

Simplement que l'on pourrait dire : moi à sa place, je ... Mais on n'est pas à sa place. C'est ce que je voulais dire.
Bonne nuit bientôt.

passion 21/07/2017 08:01

j'entends tellement cette phrase: "Moi, à ta place, je..." qu'elle m'est devenue insupportable!!!
J'ai envie de crier à certaines que je ne leur souhaite pas d'y être .... à sa place , à la mienne, ou à celle de n'importe qui..! qu'elles restent à la leur, et qu'elles la tienne au mieux! ça sera déjà bien!!!!!
Tu a bien dit; personne ne peut se mettre à la place de quelqu'un d'autre , si ce n'est sur un parking!!!!!!!!!
Merci Pimprenelle ... tu as souvent les mots justes et une belle réflexion sensée.
Bisous

angedra 20/07/2017 19:41

Pourquoi l'herbe ne serait pas plus verte ailleurs ?
Ne pas croire qu'elle peut être plus verte est une façon de subir en se disant que cela ne sert à rien de tenter une autre vie.
J'ai toujours su(compris) que nous n'avions qu'une vie à vivre et qu'il nous appartenait de la vivre du mieux possible, de ne pas croire que les rêves ne peuvent se réaliser, et que lorsque nous ne trouvons plus d'attraits à notre jardin trop clôturé, il y a certainement une belle et grande prairie où le vent peut jouer dans nos cheveux dénoués qui nous attend.
Je suis du genre à préférer me tromper en ayant essayé de vivre ma vie, que de me tromper en n'osant pas mettre mes pas en dehors des sentiers battus.
Je ne connais pas ton amie, mais j'espère qu'elle a trouvé un havre de paix si ce n'est de bonheur !
Bises

passion 21/07/2017 07:52

oui, mais.........................
Je savais que tu allais bondir hors des barrière à la lecture de mon texte... et tu as "aussi" raison de vivre comme tu le fais...
Plein de bisous et continue d'être celle que tu es

pimprenelle 16/07/2017 18:39

Je ne peux comprendre que par amie interposée. A croire qu'il faut qu'il y en ait une qui ait souffert et qui souffre toujours. Qui a pu s'épancher un peu, parfois. Il n'y a qu'à écouter, pas à dire. Dire quoi d'ailleurs ? On a une place et on ne peut pas se mettre à celle de l'autre.
J'ai eu cette chance dans ma vie : l'époux solide et aimant.
Un très beau texte comme tu sais les écrire.
Même si les larmes sont là parce qu'elles ont fait écho à d'autres chagrins, je te dis merci.
Bisous

passion 17/07/2017 12:18

Un peu énigmatique ta réponse...
Chacun, chacune à sa place, oui... mais quelquefois, on se dit qu'on a beaucoup de chance par rapport à d'autre... rien d'enviable chez cette amie
Par contre oui, tu as choisi le bon courant, (pour rester sur l'eau....( rire))
Merci d'être sur tous mes sujets...!
Bisous

Giny 12/07/2017 06:33

Beaucoup d'émotions, de tristesse....... et tant d'autres choses dans ton texte, si bien écrit, qui laisse filtrer l'amertume d'une vie pas toujours facile....... La vie n'est pas un long fleuve tranquille et ce n'est pas toujours facile de sourire, de positiver et de faire comme si ...........!
Je t'embrasse fort.

passion 13/07/2017 07:11

Oui, c'est long une vie....! On n'y fait ce qu'on peut.....
Je t'embrasse Giny

Milie Coquille 12/07/2017 04:21

Ah ! ! humeur et énergie maussades....... Cette langueur d'automne n'a pas sa place a cœur de l'été et pourtant.... parfois elle s'y invite et insiste, elle se sert d'un cumul de trop de choses, elle se nourrit des contrariétés et souffrances quotidiennes...... elle les met en exergue et ne permet plus la place de la douceur de la rose, de l'espoir d'un jour plus souriant...et pourtant ! ! il faudra bien qu'il revienne ce soleil de cœur, il faudra bien qu'elle re-brille cette énergie de vie, parce que oui, beaucoup sont restées là où il aurait fallu rompre l'amarre. Mais il n'est jamais trop tard pour prendre SA place, même de courts instants, pas tout révolutionner mais faire tout évoluer..... Mettre des vrais stops à certaines choses, et ouvrir les vannes à d'autres plus reposantes, plus cohérentes, plus douces et plus vibrantes à la fois...... Ne laissez de pouvoir sur sa vie qu'à ceux qui la respectent, qu'à ceux qui sont en harmonie avec ! ! Mais surtout être tolérante avec soi-même, se flageller parce qu'on n'est pas parti, parce qu'on a accepté tant et tant, ne sert à rien, qu'à rajouter de la souffrance à la souffrance... Tout le monde bidouille sa vie avec ce qu'il a comme bagage et si la traversée à été rude il faut au contraire se féliciter d'être encore à bord, de tenir le cap. Et repenser à tout le joli créé malgré.... et se dire qu'il fallait aussi une sacrée force pour rester.... Tendresse et encore tendresse ! ! !

passion 13/07/2017 07:09

Un déclic chez l'une fait que l'autre s'épanche...
Les petites choses, comme des cailloux posés sur le chemin, font trébucher et parfois tomber...on se relève, mais des bleus et des égratignures restent !!! et lorsqu'on marche longtemps, on tombe souvent.... alors s'accumulent les cicatrices, plus ou moins visibles.
Où chercher la force de trouver un chemin moins caillouteux ? peut-être sera-t-il plein d'ornières ? ou sans destination, en perdition?
Alors le temps passe, la vie passe....et la vie, il ne faut pas se la faire voler, J......
Moi, j'ai toujours le rêve qui me nourrit ... et j'ai de beaux moments , je saute au dessus des cailloux... et j'ai ce clavier qui m'emporte vers plein de belles rencontres , comme celle de Ma Milie!!!!!!!
Bisous

Marie 11/07/2017 16:47

Peut-être qu'on ne part pas par peur du regard des autres, par peur de manquer, pour toutes sortes de peurs.

Je ne pense pas que les enseignements antérieurs nous aient enfermées, qu'un choix unique se soit imposé à nous : nous avons eu la trouille de l'inconnu !

Entre une forme de malheur su, identifié et cet inconnu dont on ne sait ce qu'il nous réserve, souvent on se trompe de choix.

Ensuite il est sinon trop tard, au moins bien plus difficile de se libérer.

Je t'embrasse fort (et je comprends ce que tu ressens, surtout maintenant).

passion 13/07/2017 06:54

HUM.... oui, beaucoup de peurs font que la vie est ce qu'elle est!!!

Pour ma part, le choix s'est vraiment imposé par les enseignements; j'entends par là, les exemples reçus, le vécu, si difficile, qu'il n'était pas question pour moi de retomber dans des galères, bien plus pénibles et humiliantes. L'inconnu? Non! le connu, le su, le vu autour de moi.
Pour l'amie du texte, c'est plus difficile.... parce qu'en plus, elle est déracinée, isolée, comme privée de sa vie à elle...de ses repères, de ses amies...

Oui, il est souvent trop tard pour réagir... "a quoi bon"... dit une petite voix.....!
Bisous Marie je sais que tu comprends

Florence 11/07/2017 09:44

Florence - Testé pour vous
Bonjour...oh comme ce texte est triste, vraiment...et magnifique...il m'a beaucoup ému...je ne sais pas quoi dire...je ressens une telle peine, un terrible chagrin qui chaque jour emplit une vie...je ne sais pas quoi dire...je ne trouve pas les mots

passion 11/07/2017 11:44

ce texte a été écrit pour une amie qui vivait alors des choses pénibles...Mais qui hélas les vit toujours. aujourd'hui plus qu'alors, je peux m'aligner sur son désarroi ...parce qu'un coté de sa vie ressemble tellement à la mienne, et à tant d'autre vies où l'amour est bafoué...................
Toi par contre, ne dois pas trop comprendre , puisque tu as eu cette force de franchir le seuil, dans des conditions pourtant difficiles?!
Chuttt Florence; je sais que ta sensibilité saura apporter un réconfort
Bisous et merci du passage (tu me manquais)

Profil

  • passion
  • un blog pour discuter du tout et de rien, des instants de vie, insignifiants pour presque tout le monde, sauf pour vous et moi.....
la vie de tous les jours, les yeux grands ouverts!
  • un blog pour discuter du tout et de rien, des instants de vie, insignifiants pour presque tout le monde, sauf pour vous et moi..... la vie de tous les jours, les yeux grands ouverts!