Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 14:59
Retrouvez Sabine sur :  http://chemin-je-t-aime.fr

Retrouvez Sabine sur : http://chemin-je-t-aime.fr

 

Non,non... pas de fautes d'orthographe dans ce titre.


Le temps ? 

Il est inscrit sur ses murs,
sur une tresse au travers de son front,
et aujourd'hui,
sur son gâteau d'anniversaire.

 

Sabine, au fil du tant....
Sabine, au fil du tant....
Sabine, au fil du tant....

Le "tant" ici, n'est autre que le plus...

Celui qu'elle donne, celui qui jaillit de son regard,
celui qui transpire des images qu'elle imprime sur des notes de musique.

Sabine, au fil du tant....
Sabine, au fil du tant....
Sabine, au fil du tant....

Et ce tant, elle l'associe au temps pour en faire un cadeau...
qu'elle dépose au creux d'un livre,
Pour nous, pour vous, pour moi... 

Sabine, au fil du tant....
Sabine, au fil du tant....
Sabine, au fil du tant....
Sabine, au fil du tant....

Merci Sabine,
 pour notre belle rencontre, sortie de derrière nos écrans,
pour partager ta mémorable journée.

 

Sabine, au fil du tant....

J'ai posé ton livre devant la lumière des flammes de l'âtre
et aussitôt sont apparus ....
des guitares, des chants, des fleurs et des cheveux longs.... 

 

Que le temps t'apporte toujours du tant, au tant, long tant.

Repost 0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 08:22
http://www.latabledinomoto.fr/

http://www.latabledinomoto.fr/

Plusieurs fois le midi, je me suis assise à cette table ...
je vous en ai déjà vanté la finesse des mets,
(ici) (http://passion.table.jardin.over-blog.com/2017/01/la-table-d-inomoto.html) 

Mais en soirée, c'est une première
et ce vendredi soir, c'est particulier....
ce repas m'est offert pour cadeau d'anniversaire, par mon amie Roseline.
....

L'accueil de Nelly est comme une boisson sucrée; ça coule tout seul .
Simplicité, chaleur et sourire

BONJOUR... COMMENT ALLEZ-VOUS ?
VOTRE TABLE VOUS ATTEND...

Quel plaisir de se sentir accueillies en amies...
La soirée commence bien.

 

 

Une belle soirée  à La Table d' INOMOTO
Une belle soirée  à La Table d' INOMOTO

Et la salle ne tarde pas à se remplir... Que des réservations ;
c'est obligatoire si vous voulez avoir une place ici

La notoriété du chef, Mr. INOMOTO, a eu tôt fait de faire le tour de la région

Aujourd'hui, même pas un an après son ouverture, il faudrait pousser les murs!!!
 
Mais je suis d'accord avec lui, pour dire que si il agrandissait son établissement,
il y perdrait un peu de son âme.
Pas facile de garder cette qualité, cette convivialité,
ces attentions particulières lorsque l'on devient trop grand et trop pressé

Alors oui, restez comme vous êtes.
et je dis cela autant pour le chef que pour sa responsable de salle.
Nous nous adapterons pour réserver plus longtemps à l' avance.
 

L'ardoise annonce le menu... 

Une belle soirée  à La Table d' INOMOTO

C'est vrai que c'est tellement alléchant qu'on voudrait tout goûter...
Mais notre estomac ne serait pas d'accord...
Aussi, nous serons raisonnables,
 nous nous en tiendrons au minimum requis pour ce menu

Encore une fois,
je tiens à dire qu'au vu du savoir culinaire de Seiji Inomoto
des produits qu'il met en scène
 des cuissons et des saveurs Japonaises qu'il marie à la cuisine traditionnelle Française,
le rapport qualité/prix est exceptionnel .

Quelques clichés...

Mise en bouche:  Lamproie (plat traditionnel s'il en est pour notre région!)

Mise en bouche: Lamproie (plat traditionnel s'il en est pour notre région!)

Entrée: Carpaccio de boeuf/ Asperges de Blaye/ sauce au Wasabi/ Parmesan....  on saute d'un pays à l'autre dans une même assiette?! et ça fonctionne très bien!!!

Entrée: Carpaccio de boeuf/ Asperges de Blaye/ sauce au Wasabi/ Parmesan.... on saute d'un pays à l'autre dans une même assiette?! et ça fonctionne très bien!!!

Au menu deux plats: viande (et/ou) poisson... nous avons choisi toutes les deux: le poulet... l'image parle d'elle-même, non?....
Au menu deux plats: viande (et/ou) poisson... nous avons choisi toutes les deux: le poulet... l'image parle d'elle-même, non?....

Au menu deux plats: viande (et/ou) poisson... nous avons choisi toutes les deux: le poulet... l'image parle d'elle-même, non?....

 Et puis et puis....., est venue l'heure du dessert.

Bien-sur Roseline avait vendu la mèche; On savait...!

Et c'est avec surprise que j'ai vu arriver mon assiette dédicacée
avec une bougie musicale.

Alors toute la salle s'est mise à chanter pour moi :
"Joyeux anniversaire"
 j'en ai un peu, perdu mes moyens, tellement que du coup...
vous allez avoir une photo, de mon dessert largement entamé !!!

Désolée... j'ai abîmé votre jolie présentation, Chef....

Désolée... j'ai abîmé votre jolie présentation, Chef....

Peu de temps après moi, les nombreux convives d'une autre table
entonnèrent de joyeux chants pour fêter encore un autre anniversaire.

 Cette soirée fut vraiment très conviviale, délicieuse et sympathique
au point que tous ces joyeux drilles ont voulu vous faire un signe...
à vous ,
lectrices et lecteurs du blog Passion  

Vous ne voyez jamais, ou très rarement, des visages sur mon blog, mais si on me le demande, alors je me fais une joie de vous mettre à l'image...  Merci à vous, gentils inconnus.
Vous ne voyez jamais, ou très rarement, des visages sur mon blog, mais si on me le demande, alors je me fais une joie de vous mettre à l'image...  Merci à vous, gentils inconnus.

Vous ne voyez jamais, ou très rarement, des visages sur mon blog, mais si on me le demande, alors je me fais une joie de vous mettre à l'image... Merci à vous, gentils inconnus.

Et je profite de cet espace pour remercier toutes vos gentilles pensées pour ce jour
où le temps ajoute encore une marche à mon calendrier...

A bientôt... peut-être dans le jardin.

Repost 0
Published by passion - dans Les bonnes tables
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 15:05
Port du bonhomme et ses parcs à huîtres..
Port du bonhomme et ses parcs à huîtres..
Port du bonhomme et ses parcs à huîtres..
Port du bonhomme et ses parcs à huîtres..

Port du bonhomme et ses parcs à huîtres..

Le centre de Noirmoutier l'île... Hélas le joli restaurant où je voulais passer ma journée d'anniversaire était fermé sans raison normale... Dommage:" Le jardin de Tana "était dans mes critères!!! déçue, déçue...
Le centre de Noirmoutier l'île... Hélas le joli restaurant où je voulais passer ma journée d'anniversaire était fermé sans raison normale... Dommage:" Le jardin de Tana "était dans mes critères!!! déçue, déçue...
Le centre de Noirmoutier l'île... Hélas le joli restaurant où je voulais passer ma journée d'anniversaire était fermé sans raison normale... Dommage:" Le jardin de Tana "était dans mes critères!!! déçue, déçue...
Le centre de Noirmoutier l'île... Hélas le joli restaurant où je voulais passer ma journée d'anniversaire était fermé sans raison normale... Dommage:" Le jardin de Tana "était dans mes critères!!! déçue, déçue...

Le centre de Noirmoutier l'île... Hélas le joli restaurant où je voulais passer ma journée d'anniversaire était fermé sans raison normale... Dommage:" Le jardin de Tana "était dans mes critères!!! déçue, déçue...

des plages...de celle ci je pense à ramener les petites pierres pour Nath
des plages...de celle ci je pense à ramener les petites pierres pour Nath
des plages...de celle ci je pense à ramener les petites pierres pour Nath

des plages...de celle ci je pense à ramener les petites pierres pour Nath

Dégustation d'un plat d’huîtres au soleil... ça ressemble fortement aux vacances, non?

Dégustation d'un plat d’huîtres au soleil... ça ressemble fortement aux vacances, non?

Et puis, le pont qui relie l'île au continent, comme le passage du Gois... mais qu'on peut emprunter à toutes heures et qui nous ramène sur d'autres  plages et à Barre de Monts...un village sur la route qui revient à Beauvoir Sur Mer et vers notre joli gîte.
Et puis, le pont qui relie l'île au continent, comme le passage du Gois... mais qu'on peut emprunter à toutes heures et qui nous ramène sur d'autres  plages et à Barre de Monts...un village sur la route qui revient à Beauvoir Sur Mer et vers notre joli gîte.
Et puis, le pont qui relie l'île au continent, comme le passage du Gois... mais qu'on peut emprunter à toutes heures et qui nous ramène sur d'autres  plages et à Barre de Monts...un village sur la route qui revient à Beauvoir Sur Mer et vers notre joli gîte.

Et puis, le pont qui relie l'île au continent, comme le passage du Gois... mais qu'on peut emprunter à toutes heures et qui nous ramène sur d'autres plages et à Barre de Monts...un village sur la route qui revient à Beauvoir Sur Mer et vers notre joli gîte.

on retrouve les marais salants, les éoliennes, des ports ostréicoles et la maison des ânes...
on retrouve les marais salants, les éoliennes, des ports ostréicoles et la maison des ânes...
on retrouve les marais salants, les éoliennes, des ports ostréicoles et la maison des ânes...
on retrouve les marais salants, les éoliennes, des ports ostréicoles et la maison des ânes...
on retrouve les marais salants, les éoliennes, des ports ostréicoles et la maison des ânes...
on retrouve les marais salants, les éoliennes, des ports ostréicoles et la maison des ânes...

on retrouve les marais salants, les éoliennes, des ports ostréicoles et la maison des ânes...

Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et  de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...
Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et  de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...
Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et  de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...
Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et  de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...
Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et  de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...
Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et  de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...
Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et  de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...

Il y eu une journée à Pornic... la corniche avec des carrelets comme chez nous, un port dans la vase, un manque flagrant de places de parking et de panneaux indicateurs. Quant aux lieux de "nourrissement"sur le port, je préfère rien en dire... car je n'ai pas trouvé les bons! par contre, une compatissante pâtissière, très compétente et souriante, nous a largement comblé de délices sucrés et de thé...

Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!
Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!
Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!
Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!
Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!
Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!
Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!
Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!

Oh! Pardon M'sieurs/Dames.... mais non! je ne vous oublie pas... ces emplumées de grande classe, nous ont accueillies comme il se doit...Croyez - vous possible que Passion ne dégote pas un restaurant agréable pendant ce séjour? non bien sur! alors nous avons poussé la porte de cette maison, restaurant et coin lecture, et nous avons passé un excellent moment, dans le marais de Beauvoir, loin des coins touristiques ...quelques images de notre menu et un lien, bien sur!!! Merci Messieurs!

Et voilà, c'est fini   sniffff ! nous sommes rentrées par la côte avec une agréable escale à St Gilles-Croix-de-Vie.  et déjà le quotidien a repris son rythme habituel, mais le ciel est bleu partout .....
Et voilà, c'est fini   sniffff ! nous sommes rentrées par la côte avec une agréable escale à St Gilles-Croix-de-Vie.  et déjà le quotidien a repris son rythme habituel, mais le ciel est bleu partout .....
Et voilà, c'est fini   sniffff ! nous sommes rentrées par la côte avec une agréable escale à St Gilles-Croix-de-Vie.  et déjà le quotidien a repris son rythme habituel, mais le ciel est bleu partout .....
Et voilà, c'est fini   sniffff ! nous sommes rentrées par la côte avec une agréable escale à St Gilles-Croix-de-Vie.  et déjà le quotidien a repris son rythme habituel, mais le ciel est bleu partout .....
Et voilà, c'est fini   sniffff ! nous sommes rentrées par la côte avec une agréable escale à St Gilles-Croix-de-Vie.  et déjà le quotidien a repris son rythme habituel, mais le ciel est bleu partout .....

Et voilà, c'est fini sniffff ! nous sommes rentrées par la côte avec une agréable escale à St Gilles-Croix-de-Vie. et déjà le quotidien a repris son rythme habituel, mais le ciel est bleu partout .....

Repost 0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 09:00
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"
"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"

"MOÏSE étendit sa main sur la mer, et l'Éternel fit reculer la mer, et les eaux furent divisées"

Et l'eau se retire... et la mer s'ouvre...

Le sable et la vase se découvrent,
rendant possible ​​​la traversée, le temps d'une marée.
Image biblique dans mes pensées,
je me crois Moïse quand je lance ma Toyota
sur les pavés du Gois.

C'est la ruée des pêcheurs à pied, armés de râteaux,
ils se courbent le dos,
à la recherche de coquillages mis à nu
pour améliorer l'ordinaire du menu.

Les plus vieux enseignent à la jeunesse
comment accomplir des prouesses,
les faisant pirates du fond des mers, chercheurs de trésor....
 
Ignorants de l'imprime laissée à jamais,
les enfants jouent, éclaboussés de boue,
et leurs rires s'envolent dans le vent turbulent.

Une à une, les barques s'échouent, penchées sur le coté, 
en attendant que l'eau reviennent les baigner...
Et les grands oiseaux blancs posent leurs ombres, sur ces scènes magiques.

Bientôt  c'est la fin du passage
et se devine au loin, dans un flou air marin
 les parcs où s'élèvent les huîtres qui se gorgent de sel
On s'approche de la côte où s'accrochent les rochers 
de l'île de Noirmoutier


 

 

Le passage du Gois à L'île de Nourmoutier
Repost 0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 15:00
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...

Que vous inspire cette image???
moi, ça me parle de repos, de tranquillité et de fuite du quotidien..
.

Et c'est ce que j'avais programmé pour mon séjour-anniversaire ... 
comme chaque année et toujours avec mon amie Roseline,
 je m'offre ce petit cadeau !
Cette fois,  c'était un gîte près de Noirmoutier.

Et comme toujours aussi, je vous fais profiter de mes points de chute.
Cette année, c'est la Vendée: Le bleu et le blanc...
Beauvoir sur Mer, tout près du passage du Gois.

 

"Gîter " à Beauvoir sur Mer...

Pays de marais, du sel, d'anguilles et de grenouilles.
et du soleil, que du soleil pour ces 4 jours!
Je vous invite dans notre gîte, qui va vous faire baver d'envie
Preuve en image:

"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...

Pour l'extérieur ?

Poussez le portillon... vous êtes chez vous! la clé est sur la porte!!!
Nos hôtes sont pêcheurs...
plus sympathiques et vrais, qu'eux ? ça ne se peut pas...
Déjà, vous êtes bien et vous hissez les voiles!!!

"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...

Passez la porte:
une grande pièce de vie pour 2/4 personnes, meublée dans l'esprit marin,
 où tout est harmonie...

"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...

Adorable cuisine dînatoire où il ne manque rien!!!
Christine n'est pas qu'une décoratrice avertie ...
elle a prévu tous les détails et ustensiles dont ses hôtes pourraient avoir besoin surtout si ils restent plus longtemps que nous,
sans oublier les produits de première nécessité pour préparer un repas.
Un plus encore?
tout le linge(de belle qualité) est fourni sans supplément même pour la salle d'eau, petite certes, mais tellement fonctionnelle.
Et là aussi, vous êtes à la mer!!! (rire) 

"Gîter " à Beauvoir sur Mer...
"Gîter " à Beauvoir sur Mer...

Avant de déguster les huîtres de Noirmoutier(entorse à mes Arcachonnaises)
nous sommes venues avec quelques provisions de bouche

(connaissant Passion, le contraire vous aurez étonné) ,
nous avons privilégié les asperges de Blaye , maintenant en pleine saison

Je vous ai convaincu? 

Alors si vous devez séjourner dans ce coin de France, pas d'hésitation!!!

Réservez chez Christine et Stéphane...

http://www.auborddeleau.fr/

"Gîter " à Beauvoir sur Mer...

Au prochain article, je vous parle du passage du Gois et de l'île de Noirmoutier.
 

 A BIENTÔT...

Repost 0
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 09:11
Sortir de sa carapace,

Sortir de sa carapace,

Jouer avec les reflets du ciel

Jouer avec les reflets du ciel

Glisser son corps dans l'onde fraîche

Glisser son corps dans l'onde fraîche

S'illuminer sous le soleil .
S'illuminer sous le soleil .
S'illuminer sous le soleil .

S'illuminer sous le soleil .

Éclore...!
Éclore...!
Éclore...!
Éclore...!

Éclore...!

Renaître...!
Renaître...!
Renaître...!

Renaître...!

Et partir en vrille...!!!
Et partir en vrille...!!!
Et partir en vrille...!!!

Et partir en vrille...!!!

Repost 0
Published by passion - dans Jardin - fleurs
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 09:11
Et sur la table , Lilas et hellébores. Renée est venue avec un bouquet de superbes fleurs de camélias
Et sur la table , Lilas et hellébores. Renée est venue avec un bouquet de superbes fleurs de camélias
Et sur la table , Lilas et hellébores. Renée est venue avec un bouquet de superbes fleurs de camélias

Et sur la table , Lilas et hellébores. Renée est venue avec un bouquet de superbes fleurs de camélias

Que faut-il dans nos assiettes pour y voir le printemps?
De la couleur, des bonnes odeurs et des saveurs ...

Plein de fruits et légumes nouveaux sur les étals!
Le plus dur est de choisir ceux qui vont passer à la casserole(hihihi) 

 

Allez! venez. On vous invite à notre table qui s'est habillée pour l'occasion...
Allez! venez. On vous invite à notre table qui s'est habillée pour l'occasion...
Allez! venez. On vous invite à notre table qui s'est habillée pour l'occasion...
Allez! venez. On vous invite à notre table qui s'est habillée pour l'occasion...

Allez! venez. On vous invite à notre table qui s'est habillée pour l'occasion...

Programme du jeudi 6 avril 2017


Le joli mois d'Avril et les non-moins jolies ''Toquées de Ganache''
réalisent
un menu de printemps dans la plus pure tradition.

Un de ceux qui régalent simplement la famille, au premier coup d’œil.

 

Au menu d'aujourd'hui:
 

Un apéritif très frais: concombre, menthe et citron vert dansent
                                  dans des bulles de Perrier (aromatisé au rhum Charette)
                                                     
accompagné d'asperges vertes, habillées de rouge.

 

Pour l'entrée: Un aspic d’œufs de caille aux petits pois et saumon fumé,                           pour annoncer que c'est bientôt Pâques.
                        Une sauce au fromage blanc et aux herbes, très appréciée.

 

Le plat traditionnel, s'il en est: Rôti de bœuf, sauce moutarde et poivre
                                servi avec des Pommes Dauphine maison (bien-sur)

 

Deux desserts pour contenter toutes les gourmandes

Tarte aux fraises
&
Exquis au Toblerone

 

Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....
Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....
Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....
Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....
Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....
Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....
Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....

Voilà le menu en image... un petit clic sur les photos pour vous donner faim....

Zoomer pour bien lire la recette... essayez-la, vous ne serez pas déçues.

Zoomer pour bien lire la recette... essayez-la, vous ne serez pas déçues.

Bonne dégustation
et rendez vous en Mai...avec les Toquées.

D'ici là, nous irons au jardin et du coté de Noirmoutier

Le petit livre d'histoire attendra sur la table de chevet......

A bientôt 

Repost 0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 08:24
Une histoire... à dormir debout (suite 1)

 

L'HISTOIRE DES CERISES

 

Même si elle était souvent "absente", perdue dans ses pensées d'enfants,
Il n'avait pas fallu longtemps à la ''petite'' pour rencontrer les autres enfants du voisinage; elle avait aussi besoin de communiquer …
On se doutait que plus tard, elle serait une grande bavarde,
doublée d'un vrai paradoxe.(sourire)
Marraine, par soucis d'économie, avait un beau potager qu'elle entretenait à grand soin... il n'était pas question d'enrichir les poches de l'épicier pour tout et pour rien (comme ta mère, disait-elle en suspend ) fallait faire pousser tout ce qui pouvait faire nos repas … et surtout la soupe!
Parce que la soupe(aliment principal de cette maison) --c'est sain et
ça fait grandir ! Point! Tout est dit....Mange!

Mais pour améliorer l'ordinaire, il y avait aussi des fraisiers, framboises et cassis, des arbres fruitiers et surtout un gigantesque cerisier, objet de toutes les convoitises, autant celles des oiseaux, que celles des enfants!

La petite était avertie que jamais elle ne devait venir piétiner les plates bandes...ni monter dans les arbres et qu'elle devait tenir au loin les petits garnements des voisins.
Oui, mais...
La marraine partie à son travail, la petite (moins de cinq ans) sonna le rassemblement des gamins,(dont certains avaient le double de son age)
Depuis quelques jours, ils préparaient le ''casse du siècle''...
C'était devenu leur jeu préféré: en grand secret et chuchotements, les plus grands exposaient le plan aux plus jeunes... Un vrai complot ''de gourmands'' !
Le jour J arriva...

C'est dans un brouhaha joyeux, que les enfants entreprirent l'escalade
du géant, sans peur de tomber et sans se soucier des branches qu'ils cassaient...
Bien moins discrets que les étourneaux-voleurs, leur méfait ne passerait pas inaperçu; le sol du potager fut bientôt jonché de feuilles martyrisées.

Comme des épouvantails coincés dans la ramure, les enfants riaient et se goinfraient au risque d'en être malades, de ces superbes cerises sucrées à souhait, qui teintaient largement leurs doigts et leurs mines réjouies!

Pas la peine de chercher longtemps les coupables...les preuves accablantes étaient évidentes...

Bien sur, lorsque la marraine rentra, et que comme tous les soirs , elle remplit son arrosoir au puits pour abreuver ses plantations, sa première vision d'horreur fut les pauvres fraisiers complètement piétinés par des petites pointures...puis les amas de feuilles et petites branches sous le cerisier .

Comme une furie, elle attrapa le bras de la petite et la conduisit, sans ménagement, sur le ''lieu du crime'' .

Mais la cabocharde trouva le moyen de nier!!!


C'est ainsi que pour la première et dernière fois (je crois) la petite reçut
une cinglée de coups de martinet qui l'on faite pleurer pendant des heures...
et qu'alors, pour la première fois, elle réclama sa maman...

..............................

 

Plus tard , cette histoire s'invitait à tous les repas de famille... faisant beaucoup rire et où Marraine expliquait que le pire n'était pas les dégâts occasionnés, mais que c'était surtout le fait que la petite avait tenu tête (ah ça ! fallait pas, avec Marraine)
et qu'en plus, elle avait menti, avec l'aplomb d'un ''arracheur de dents''.

Et on riait encore davantage....en comprenant, pourquoi depuis des années, la "petite" portait le surnom de CERISE...

 

 

A suivre... pour une prochaine histoire

 

Bientôt bientôt... patience les gourmands...

Bientôt bientôt... patience les gourmands...

Aparté:

'''''Nous étions a une époque où l'éducation comptait aussi des punitions et quelques sévices corporels légers comme les fessées, ou le martinet, objet qui trônait dans toutes les familles, et qui avait pour but de faire retenir la leçon...

(même aujourd'hui, je ne prends pas parti pour le bien fondé de la chose, mais je pense que parfois, et sur certains, le geste appuyant la parole, n'est pas forcément un délit!
En tout cas, ce n'était pas un manque d'amour et encore moins un désir de maltraitance.
Alors entre ça et le laxisme d'aujourd'hui ? Je ne sais pas ce qui est le pire (?!)
Comme toujours, je crois au juste milieu...'''''

Repost 0
Published by passion - dans textes
commenter cet article
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 14:13
image Google

image Google

C'était il y a longtemps, longtemps...
Je me souviens d'une petite maison aux volets verts clairs,
au milieu de nulle part.

Là, vivait une femme seule qu'on disait dure et revêche;
Pourtant, elle était du genre à rendre service aux plus démunis...
mais avec une brusquerie qui lui permettait de toujours cacher son émotion;-- pas besoin de s'attendrir, disait-elle.

Dieu sait qu'elle n'était pas riche... elle travaillait dur au milieu du linge sale des gens aisés... elle était ''blanchisseuse''.
Rien ne semblait la rebuter; plus tard elle travaillera dans la forêt...
un vrai travail d'homme, (c'était une force de la nature) et puis elle finira
sa vie de travailleuse,en gardienne d'une maison bourgeoise jusqu'à sa pauvre retraite.
Non! Jamais elle ne fut riche...mais son travail et son courage, lui ont toujours permis de vivre la tête haute, sans tendre la main, si ce n'est
pour remplir celles plus vides que la sienne.

Elle s'habillait toujours d'un de ces tabliers en cotonnade foncée à petites fleurs plus claires et quand elle cuisinait, elle ajoutait par dessus un autre tablier ''de devant''
Quand elle disait blanc, personne ne s'avisait de dire noir!!!
Une maîtresse-femme, disait-on au village, où l'on racontait comment elle avait jeté dehors, à coups de balai, son ''ivrogne de mari.''
Elle avait préféré élever ses trois garçons toute seule, plutôt qu'avec ce ''bon à rien''
Elle était fière d'en avoir fait des hommes! que chacun soit honnête et que chacun ait un métier dans les mains.

Le seul peut-être qui lui donnait quelques soucis était son dernier....
un esprit rebelle qui préférait vivre --''le nez en l'air quand ce n'était pas sous les jupons''--

D'ailleurs, c'est à 20 ans qu'il se marie et qu'il devient papa........

Et la voilà, la faiblesse dans la cuirasse de cette brave femme!
Sa filleule; l’aînée de son fils cadet.
Elle en était la marraine et avait pris son rôle, au pied de la lettre.
Pour ''la petite'', son cœur de pierre se faisait tout mou...

Ses parents, son fils et sa femme,-''pas dégourdie et toujours enceinte''- ne s'en sortaient pas . L'argent disparaissait toujours avant la fin du mois.
Et puis, sa bru, ''née chez les gens de la haute'' ne savait même pas faire cuire un œuf, quand elle les avait recueillis.
Parce que, voyez vous, le père de la demoiselle, un riche entrepreneur qui imposait sa loi, autant sur ses chantiers que sur sa pauvre femme, lui avait posé un ultimatum: soit elle quittait ce type, (son mari et père de la petite), soit, elle quittait la maison paternelle...

Alors, laissant sa pauvre mère éplorée, mais impuissante, elle décida de suivre son mari.
Le couple, avec pour tout bagage leur petite dans les bras, avait frappé à sa porte et elle avait ouvert..............
Elle n'était pas genre à laisser les gens dehors!!!


Le temps avait passé au fil des heurts, car son intransigeance de femme forte et débrouillarde collait mal avec l’insouciance futile de sa belle-fille.
Son fils prenant parti contre elle, les griefs s'accumulaient...

Aussi, ils partirent bientôt, tenter leur chance chez un employeur d'une autre région... mais pour plus de facilité, ils lui confièrent leur fille
qui avait alors deux ans...

Et c'est ainsi que la petite avait passée les premières années de son enfance, seule avec sa marraine... loin de ses parents certes, mais éduquée de belle façon.Elle lui enseignait tout ce qu'elle savait...
Elle, qui avait appris à lire toute seule, ''au cul des vaches'', en savait long sur la vie et se faisait un devoir de transmettre!

La petite fille était d'un caractère taciturne... peut-être avait-elle ressenti une sorte d'abandon? Elle pouvait s'isoler des heures dans un mutisme
qui aurait pu, aujourd'hui, porter le nom....d'autisme.
Mais il n'en était rien... non, la petite rêvait; pas besoin de dormir.
Couchée, assise ou debout... elle s'inventait des histoires!

 

 

À suivre
 

Repost 0
Published by passion - dans textes
commenter cet article
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 09:12
Google Images

Google Images

Google Images

Google Images

Ben quoi? 

On est bien le premier avril ?

Joyeuse journée

Repost 0

Profil

  • passion
  • un blog pour discuter du tout et de rien, des instants de vie, insignifiants pour presque tout le monde, sauf pour vous et moi.....
la vie de tous les jours, les yeux grands ouverts!
  • un blog pour discuter du tout et de rien, des instants de vie, insignifiants pour presque tout le monde, sauf pour vous et moi..... la vie de tous les jours, les yeux grands ouverts!