Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 08:48
Il est huit heures, ce matin...

Hier, au même moment de la journée , il était déjà 9 heures.....(?!)
En voilà un drôle de caprice du temps!!!
Que s'est-il passé dans la nuit... d'hier à aujourd'hui...?
L'aiguille de l'horloge, épuisée par tant d'avancées interminables autour d'un même cadran, jalonné de bornes numérotées qu'elle ne compte plus depuis longtemps.... s'est arrêtée!!!
L'aiguille, qui travaille ainsi depuis la nuit des temps, sans un jour de repos, sans vacances, ni jours fériés, à peine nourrie par une pile électrique,
et payée par des regards furtifs, angoissés, ou agacés...si souvent impatients...
L'aiguille ce matin... a décidé de
faire marche arrière!!!

Repost 0
Published by passion - dans Réflexions
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 05:56
Promenons-nous dans les bois....

Tant que mes yeux me permettent de voir....
et mes jambes d'avancer...
J'irai dans les forêts!!!
 Je vous invite à me suivre aujourd'hui,
et je partage volontiers avec vous, mes r
encontres forestières ...
Végétales ou animales, c'est toujours un petit coup au coeur
de découvrir cette riche nature bien vivante!
et je ne vous parle pas des fées et autres lutins que j'imagine.............!
(pas facile d'en capter l'image.... (rires))

 

 

Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...
Clic sur image pour agrandir...

Clic sur image pour agrandir...

 

C'est la saison reine dans la forêt!!! 
Et malgré la mélancolie qui me gagne parfois,
j'adore le premier jour où enfin la cheminée s'anime....
.....bientôt.... pas encore....!

 Le feu aujourd'hui, n'enflamme que le ciel d'automne au dessus des toits
et la pluie reste derrière la fenêtre...
La maison des oiseaux va bientôt se remplir de graines variées
pour satifaire tous les quémandeurs

et je sais que le chat attend mon retour...

 

 

Promenons-nous dans les bois....
Promenons-nous dans les bois....
Promenons-nous dans les bois....
Promenons-nous dans les bois....
Promenons-nous dans les bois....

Tant que nous serons capables de nous émerveiller
de tous les
 petits riens qui bordent le chemin.... 

Nous saurons être heureux !!!

et c'est quoi le bonheur???? ((vue d'avion... photo Fifille  (janvier 2014))

et c'est quoi le bonheur???? ((vue d'avion... photo Fifille (janvier 2014))

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 08:37
Dernières fleurs d'été

Derniers mouvements .."d'elles".... la lumière s'éteint... corolle en bataille ...
pétale fripé...La fleur s'en vient finir sur le sol délavé!
Des feuilles racornies, aux couleurs mélangées, lui fabriquent un linceul
enveloppant son cœur, pour sauvegarder d'elle, son souvenir vivant.

Dernières fleurs d'été

Ce n'est qu'un au-revoir...
Dès l'aube d'un autre printemps,elle renaîtra par dizaines,
pour un même enchantement ...

Dernières fleurs d'été

Personne ne porte le deuil au pays des fleurs...
Si certaines s'habillent de noir,
ce n'est que pour faire de l'ombre aux teints pâles de belles fragiles
ou pour des cérémonies qui n'ont rien de funèbres

Dernières fleurs d'été

Et "Suzanne t'emmène....écouter les sirènes...

" tu veux rester à ses cotés, maintenant tu n'as plus peur de voyager
" les yeux fermés, une flamme brûle dans ton cœur"

Dernières fleurs d'été

Encore vives et claires, d'autres résistent ...
Presque uniques, on ne remarque plus qu'elles... c'est leur heure de gloire...
elles n'étaient que choristes... pour animer le fond... elles deviennent vedette,
au devant de la scène .... mais gardent leur modestie, leur petitesse ...
Comme elles sont jolies!!!

Un petit clic pour agrandir les images....
Un petit clic pour agrandir les images....Un petit clic pour agrandir les images....
Un petit clic pour agrandir les images....Un petit clic pour agrandir les images....

Un petit clic pour agrandir les images....

Et il arrive souvent que les affres du temps soit bénéfiques... 
s'ils laissent leurs marques sur les boules à facettes, 
c'est pour y imprimer un charme ensorceleur où j'aime succomber...........

Dernières fleurs d'été
Repost 0
Published by passion - dans Jardin - fleurs
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 16:20
Mante religieuse

Le nom de « mante » provient du latin des naturalistes, mantis qui l'ont emprunté au grec Μάντις « prophétesse, devineresse »
C'est sans doute son attitude hiératique qui a donné ce nom à cet insecte. La tradition chrétienne a redoublé ce nom en ajoutant l'adjectif « religieuse » en raison de ses pattes antérieures qu’elle replie comme pour prier (quand elle est à l’affût d’une proie). L'appellation provençale de Prie Dieu ou Prega Dieu est également utilisée, de même que Cheval du diable

Voilà pour la forme savante des infos prises chez Wikipédia!

Mais ce n'est pas comme ça que je la vois....

Regardez bien cette bestiole... et faites-vous un film....ou voyez le mien .
Quelle majesté, quelle élégance... quelle couleur verte....
ses yeux sont de jade et ont cette fixation qui me la fait descendre d'une autre planète
Par quelques mouvements d'une extrème lenteur la belle s'étale sur le papier glacé...
elle est star, elle est femelle...
elle ne boude pas son plaisir d'être seule à avoir pour amant ...son biftek ! 
 et oui...
comme il lui vient une petite faim après l'acte charnel,
elle dévore souvent ce qui se trouve à sa portée....

et puis pourquoi s'en priver...puisqu'il parait que
même
 après avoir eu la tête coupée, le mâle continue à copuler et transmettre ses spermatozoïdes.

On hésite à parler de cannibalisme ou d'abnégation...! 

 

 

Mante religieuse
Mante religieuse

je suppose avoir pour sujet une femelle adulte et prête à pondre, ...  
et il lui aura fallu six métamorphoses successives...
elle doit être bien fatiguée....
aussi je vais la laisser tranquille après cette séance casting!!!

.

Mante religieuse

Ennemi naturel des prédateurs de cultures, la mante fut louée par certains peuples, comme le montre la Dōtaku, cloche japonaise ornée de mantes et autres alliés
servant aux prières pour avoir une bonne récolte.
La mante est entrée dans les légendes et films sous les atours de monstre 
mutant comme la Kamacuras (カマキラス), apparue dans la sérieGodzilla.

 

Mante religieuse
Mante religieuse

Mais enfin...?! j'étais juste là pour prendre un bain!!!et faire quelques exercises...
On ne peut vraiment plus être tranquille nulle part!!!

 

Mante religieuse
Mante religieuse
Repost 0
Published by passion - dans Animaux
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 08:34
Il faudrait...

La pluie frappe aux carreaux, l'air froid s'infiltre derrière la tenture,
  un courant glacé passe entre le mur et moi..."Un ange passe" dit-on de ce silence ...
Un frisson s'empare de mon dos et je couvre mes épaules d'un carré de laine douce...
La pièce s'assombrit encore davantage... il faudait allumer la lampe...
Il faudrait faire un feu dans le noir de l'âtre... il faudrait bouger... 
Il faudrait....

Dehors, le vent  torture la tête de l'érable, arrache les feuilles qui l'habillent encore,
 et dénude ses bras dans des grondements d'enfer...
L'arbre gémit, supplie; grince et s'incline presque par-terre en signe de soumission,
 il reconnait son impuissante, préfère se courber, tremblant de toutes ses branches,
 il fuit le combat!
Encouragé par son pouvoir, le souffle , toujours plus violent, vient marteler le volet
 qui tape à se rompre, sur la façade de l'édifice...
 et la vitre n'en peut plus de pleurer ....
Il faudrait se lever... ouvrir la fenêtre  et remettre le battant derrière la "tête de bergère " 
Il faudrait...

Le bout de ciel aperçu, montre la course effrénée de gros nuages noirs,
  a
peurés par les éclairs de brûlante lumière qui trouent leurs ventres gonflés,
  ils courent se cacher....
Ont-ils un refuge où pouvoir décharger leur trop plein de chagrin, de larmes retenues,
  de doutes insidieux... à l'abri des regards ou de l'indifférence....?
Il faudrait une accalmie, un petit coin de ciel blanc, une éclaircie, ...
il faudrait la rencontre d'un rayon de soleil avec une étoile...
il faudrait....

Prostrée, la tête dans les mains, j'écoute tous les bruits... mais n'en entend aucun... 
Je regarde sans voir, les idées qui s'embrouillent, comme les feuilles, folles 
éperdues,

qui tamponnent, bousculent et tournent en rond sans trouver d'issue!

 Et toujours cette chanson sans musique, triste et lancinante, qui a pris ta voix !
E
lle bat la mesure sur le rythme du vent,... elle en a la colère,... l'écume de l'océan ...
Elle suit sans comprendre le fil de l'araignée qui renforce le piège... 

Il faudrait...

Il faudrait que je sorte, que j'attrape ta main avant que de te perde 
Il existe un pays où ton rêve est assis, le sourire en attente...
Il faudrait que t'entendes... qu'à nouveau tu espères...
Fais trois pas en arrière pour prendre de l'élan, pour un bond de géant...
Il faudrait...un ciel rose, des oiseaux de passage...une gorgée de miel...

j'ai allumé la lampe...D'autres horizons sortent de la pénombre...
  Il faudrait que je te dise....combien je suis fière de toi!!!
 Oui, il faudra ...

 

(Clic sur images)

(Clic sur images)

Repost 0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 06:25

Les Toquées de Ganache font leur rentrée

Le vendredi 10 octobre

.............................................

L'automne nous apporte de bons produits et l'envie de cuisiner « chaleureux » 

mais la rentrée, c'est aussi les dures réalités, touchant au portefeuille....
ce qui nous "impose" de cuisiner « à l'économie »

et c'est presque amusant... tellement c'est facile .

 

Allez, c'est parti pour une vraie bonne table d'un dimanche en famille

 

MENU

 

  • Apéritif :

    vin blanc au citron vert, acras de légumes d'automne

 

. Entrée:

  ''Bouillabaisse'' au dos de cabillaud et jambon de Bayonne

 

. Plat :

   Poulet fermier, farci aux coquillettes et aux champignons

 

. Dessert :

   Cocotte de pommes reinettes, crème fouettée
   et sablés aux noix

 

Au travail les Toquées ! Voyons si vous n'avez pas perdu la main ….

                                           votre dévoué coach.....Passion......

                                                    

 

Demandez le programme!!!

Voilà donc le programme édité pour notre première réunion culinaire
de cette nouvelle saison "des Toquées de Ganache"

Même si nous sommes un vendredi, j'ai intitulé notre menu:

"Un Dimanche en famille, à la campagne"

Rien de cérémonieux, des plats justes, sains, et savoureux...
Ceux qu'on aime partager autour d'une jolie table, de discutions animées,
d'éclats de rires, et parfois de larmes aux yeux....
Ces repas où les souvenirs s'invitent au fil des plats généreux,
 des vapeurs odorantes
 qui filtrent des marmites,
comme les émotions affectueuses qui rappellent à tous,
le temps d'autres repas avec d'autres convives qui aujourd'hui ne sont plus.

C'est beau la famille, lorsqu'elle est sereine.... !

Passion s'est sans doute laissée submerger par des idées vagabondes
ou a-t-elle eu du mal à gérer le bon déroulement du service, de ce repas...?

Toujours est-il que je vous prive de photos!!!!
c'est en me confondant en excuses,
que je vous explique mes recettes, sans images ou presque....

 

 

Demandez le programme!!!

C'est dans la véranda que la table était dressée....

La vieille nappe aux petits carreaux rouges et blancs
(offerte par mon amie "Papillon",...il y a si longtemps........) 
La panière grillagée avec son tissu en lin écru, garni de marrons d'inde,
d'un potimarron et des grappes de raisins blancs, portés par mon amie R..., 
Un peu de lierre vert sombre et des feuilles de vigne vierge d'un superbe rouge rosé

Et voilà, le décor est planté pour l'ambiance "Campagne"
et le grand plat blanc attendait le beau poulet odorant et doré...(que vous ne verrez pas !)


 

 

Demandez le programme!!!

Nous étions 7 Toquées pour cette première

Voici les quelques photos prises de l'apéritif...
avec les acras de légumes 
( carottes, panais, radis chinois, et potiron)

 

Demandez le programme!!!
Demandez le programme!!!
Demandez le programme!!!

Et de l'entrée avec la recette :

Pelez et épépinez 2 kg de tomates mûres et ajoutez les,dans la cocotte,
où vous aurez doucement fait revenir dans de l'huile d'olive,
un oignon et 2 poivrons rouges, coupé en dés,
avec 3 grosses gousses d'ail, sel/ poivre, 
persil et thym et (sucre si besoin) 

Pendant la cuisson, parez du dos de cabillaud bien épais et bien frais
et partagez-le en autant de morceaux que de convives
en parts de 6/8 cm de long sur 2/3 cm de large
Réservez.

Faites griller des tranches de baguettes de pain et frottez-les avec une gousse d'ail
R
éservez.

Coupez de belles et larges lanières, dans des tranches de jambon de Bayonne,
et roulez-les 
Lavez des feuilles de basilic 
Résevez

Passez maintenant le jus de tomates au blender mixer fin

Remettre dans la cocotte et réchauffer jusqu'à frémissements (très petits bouillons)
Rectifiez l'assaisonnement
Ajoutez deux càs de crème fraiche 
liquide  et râpez une derniere gousse d'ail

Posez délicatement les petits pavés de cabillaud dans le coulis
et laissez pocher quelques minutes
vérifier la cuisson qui doit être moelleuse, juste cuite... rien n'est plus mauvais qu'un poisson trop cuit)

Vous aurez mis les assiettes (ou coupelles) dans le four,
un moment pour qu'elles soient bien chaudes,

​A vous de faire une jolie présentation, mais rapidement,
 
avec les ingrédients préparés et réservés pour servir le plus vite possible
vous pouvez saupoudrer d'un peu de piment d'Espelette

Bon appétit... effet garanti!!!

Demandez le programme!!!
Demandez le programme!!!
Demandez le programme!!!

Voilà pour vous, le menu "visuel" s'arrête là ...je suis vraiment désolée

J'aurai voulu vous faire saliver devant mon poulet rôti,
farci aux coquillettes et aux girolles (ramassées par mes petites mains!)
avec sa ribambelle de gousses d'ail 
en chemise, confites dans le jus... 

J'aurai aimé vous achever avec nos petites cocottes de "reine des reinettes"
 (non, Corinne ...pas les grenouilles ..;les pommes!!!)
coupées en lamelles, saupoudrées d'un peu de sucre entre chaque couche,
arrosées d'un jus de pommes artisanal, surmontée d'une perle de beurre
et cuites au four dans leur cocotte individuelle à 150° pendant une heure!!!

WOUAH!!!!!!! slurp....

 

 

c'est tout ce que je peux vous en montrer...

c'est tout ce que je peux vous en montrer...

Et là.... j'abuse.... 

en ajoutant qu'elles étaient servies avec des sablés aux noix (because Périgord) 
et d'une crème fouettée, au mascarpone (because pure goumandise)

Bon d'accord, je sors!!!!

 
Miam-miam

Miam-miam

Repost 0
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 09:19
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

Et voilà, dernière étape avant le retour chez nous: Bergerac, ville d'art et d'histoire!!!

Un peu moins peuplée que la préfecture Périgueux, Bergerac est l'une des trois sous-préfectures du département de la Dordogne (avec Sarlat-la-Canéda et Nontron)

Nous sommes encore dans le Périgord, mais nous avons changé de couleur...
des appellations touristiques partagent du Périgord en 4 couleurs:
Le Noir, le Vert, le Blanc et le Pourpre.

Le Bergeracois , c'est le Périgord Pourpre..., nom, donné en raison de ses vignobles rougeoyant à l'automne;
Pour ne citer qu'un vin des plus connus, le Monbazillac, un liquoreux doré à souhait, qui peut accompagner le foie gras bien- sur, mais qui se révèle vraiment , avec des fromages à pâte persillée...
Si je devais parler de vin rouge...,(je n'en bois jamais)je citerai Le Pécharmant .....avec un nom pareil , on ne peut pas l'ignorer!
C'est un vin charpenté et puissant , aux tanins virils, et il mérite votre table, si elle offre viande rouge ou gibier..

Mais aujourd'hui, c'est sous l'eau qu'on découvre un peu de la ville de Bergerac.

Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

J'ai garé la voiture juste au pied de cette église Notre Dame
imposante avec son clocher de 80 mètres de haut...
implantée sur la place de Lattre de Tassigny,
hélas, envahie de voitures, mais en face d'un magnifique édifice en rénovation
et au milieu d'espaces fleuris de toute beauté
Faut dire que cette ville est classée
 "Ville fleurie (4 fleurs) "
 

 

Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

Un peu de pluie, c'est bon pour les jolies plantes, non???

Donc nous partons pour la vieille ville et sa place Pélissière que j'ai programmé...
Une visite s'impose à Monsieur Cyrano de Bergerac 
Sans vouloir casser le mythe, Cyrano n'a pas grand chose de commun avec la ville de Bergerac... mais... laissons là les seules vérités pour la part du rêve!!!

Hercule Savivien Cyrano de Bergerac
était un écrivain francais du XVII siècle, poète et libre penseur, né à Paris,
et qui n'avait probablement jamais foulé le sol de Bergerac!

toutefois.....http://www.bergerac-tourisme.com/Cyrano-de-Bergerac-ou-pas

Edmond Rostand s'est inspiré de sa vie pour écrire sa célèbre pièce de théatre, en 1867,
ce qui fait, encore aujourd'hui, toute la notorité du personnage
trônant fièrement sur cette place .

Je me tenais aux pieds de sa statue en pensant à voix haute (comme souvent)
constatant qu'effectivement.... "l'homme avait du nez"...!
quand un autre passant me donna la réplique :
-"Un nez ? non, une péninsule" !
( sourires complices...)

Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

Il regarde la petite église st Jacques, sur le chemin de compostelle
devant  une jolie fontaine,  à l'eau claire qui chantonne...

Beaucoup de fleurs encore et des petites rues pavées...
nous invitent à la curiosité

 

Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

Vieille ville ... oui, mais bien entretenue,
rénovée à grand respect de conservation du patrimoine

 Encore des travaux de ci de là, prouvent que l'effort est maintenu
pour ralentir l'oeuvre de temps sur les édifices à colombages

Même certains "vestiges" sont mis en valeur comme cette "centrale électrique"

 

 

Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

Des petites places...intimes,
des rues piétonnes habillées de galets, pareilles à des lits de rivières
des maisons " mises en scènes"... la vie à la fenêtre....

Oui, même la petite pluie qui tombe sur nous,  ajoute au décor....

Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

Nous remontons au point de départ... l'église!!!

 Dès qu'on franchit le porche...le calme nous envahit: grandeur...hauteur...sérénité... 

MAGNIFIQUE!!!

et les photos ne transmettent pas l'émotion du lieu. 
Sans parler religion,
juste un lieu d'une immense PAIX!!!

Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...
Bergerac, fin du voyage en Dordogne...

eBOUH-HOU-HOU, c'est fini!!!!!

nous traversons le pont qui prend la route direction Bordeaux

ce soir , on dormira dans nos lits (ça c'est pour nous consoler!!!)

Allez, je vous fais un cadeau.... une dernière image!

Un plat de foie gras, peut-être ? (rires!)

Repost 0
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 06:33

C'est sous une pluie battante que nous quittons la ferme d'hôtes,
après un passage dans leur magasin
où j'achète quand même deux petites boites de foie gras
et ma copine se laisse tenter par un petit "Monbazillac"
après hésitations avec le vin de noix... produits locaux d'excellence!

La route est sombre, très glissante... et nous traversons une épaisse forêt noire
d'où je m'attends à voir surgir quelques loups affamés 
et même "Jacquou le croquant" (si,si...!)

Nous partons pour le " Le Buisson-de-cadouin"
où j'ai programmé la visite du "jardin de Planbuisson"
Une bambouseraie en Périgord!!!

Pour la petite histoire, mon amie R... a définitivement éliminé les bambous, 
qui envahissaient son jardin...
( vous savez.?.. celui où tout est sous controle!!!) 
(art...http://passion.table.jardin.over-blog.com/article-un-autre-jardin-123679321.html

J'ai trouvé rigolo de l'amener là..me régalant d'avance de son étonnement!!!
mais il fait très gris, même si il ne pleut plus,
les photos vont souffrir de manque de lumière...
C'est magnifique, je me sens à ma place, sereine et ravie...
et comble de chance,
nous sommes les seuls visiteurs du jardin , en ce matin humide.

 

187 variétés de bambous....187 variétés de bambous....
187 variétés de bambous....
187 variétés de bambous....187 variétés de bambous....

187 variétés de bambous....

Et il n'y a pas que des bambous !

Une belle collection de graminées du monde, (même famille botanique que les bambous) 
 s'est invitée au cours du temps et des trouvailles du créateur de cet havre de paix!!!

Il flotte ici, un parfum d'Asie ...

 

n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!
n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!
n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!
n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!

n'oubliez pas le clic sur les photos pour plus de plaisir!!!

Et cet esprit "Japonisant" m'emporte auprès de ma Fifille...

Même R... se laisse imprégner de cette sérénité ambiante....
mais sans oublier toutefois sa quête de noyers!!!
Faut dire que les allées de ce jardin sont recouvertes
de coquilles de noix concassées, utilisées comme du gravier...
Malin... et écolo...

Les plus beaux moments du séjour...Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...Les plus beaux moments du séjour...

Une bonne idée que cette visite insolite dans cette région!!!

Nous repartons ravies, et nous dirigeons vers Limmeuil...un des joyaux du Périgord,
très pittoresque, à la confluence de la Vézère et de la Dordogne
mais pas le temps de visiter le "jardin panoramique" prèvu au programme...

Nous regarderons (d'en bas) et c'est encore sous quelques gouttes de pluie
que j'immortalise juste la vue splendide des deux ponts .

 

Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...Les plus beaux moments du séjour...

C'est fini, le Périgord noir!!!

Nous reprenons la route car nous devons être ce soir, "rentrées à nos maisons"....

Le ciel s'éclaircit...
 Nous longeons la rivière Dordogne qui miroite dans les trouées de la haie sauvage....
Quand....??? 
Encore une fois, mon oeil s'arrête!!! et ma voiture aussi , dès que possible!
 j'y crois pas!!! Quelle chance j'ai encore !!!
Après la rencontre improbable des cigognes en juin....
,( art:http://passion.table.jardin.over-blog.com/article-les-yeux-pas-assez-grands-124196831.html )

Voici les cygnes ! je vous laisse regarder....

Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...
Les plus beaux moments du séjour...

Voilà!!! c'était magique!!!

Eux aussi étaient en voyage et peut-être rentaient-ils à "leur maison"...

Aprés une pose déjeuner à Lalinde, nous arriverons à Bergerac, 

mais c'est une autre histoire....

à bientôt pour la dernière étape de ce voyage ....

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 07:11
Périgord, on continue la visite...

Nous avons quitté Sarlat vers midi pour rejoindre Domme...
un nom bien choisi ( pour être un dôme, c'est un dôme !!!) 

Ma petite voiture maudit le manque de chevaux sous le capot, pour gravir aisément,
 la sinueuse côte, encore humide des pluies de la nuit....

 

Arrivées sur ce piton rocheux, nous plongeons le regard dans la brume de la vallée
où coule la paisible Dordogne...
et nous reconnaissons au loin, la Roque-Cageac....visité hier;

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...

La visite du village de Domme(classé aux plus beaux villages de France, lui aussi)
tourne aussi autour des restaurants car nous commençons à avoir faim...
Tous surplombent la vallée offrant de très jolies vues,
 
mais hélas aussi quelques traces de passage, laissées par des "indélicats"

 

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...Périgord, on continue la visite...

Deux petit trains circulent dans les ruelles abruptes
pour éviter aux visiteurs (pas très nombreux aujourd'hui) de s'épuiser ...
mais nous arrivons trop tard, "à la gare"... les trains aussi, font la pose déjeuner!!!

C'est donc vers l'église  que je dirige mon APN

Périgord, on continue la visite...

L'intérieur est particulier!

Une collection d'habits de cerémonies religieuses y est exposée

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...

En haut, de grands posters ... un artiste local, sans doute? ... des jeux de lumières,
des ombres mises en scène...

et devinez quoi ????

Même une oie!!!

Périgord, on continue la visite...Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...

Finalement, nous descendons à Cenac, acheter de quoi se restaurer
 dans une boulangerie, (encore ouverte à 13H30, un lundi)
et trouvons un petit endroit calme et désert, (une plate-forme pour mongolfière)
au pied d'une gigantesque falaise qui borde la rivière
 (du moins je suppose ,mais je n'ai pas pu le vérifier)pourtant je m'étais promis d'y aller ,
après avoir dévoré une part de quiche aux poireaux et ma pomme!!!

Dévorée, je le fus par de minuscules fourmis rouges, de pas plus d'un millimètre!!!
...comme disait ma mère, "c'est la petite bête qui veut manger la grosse" (sic!)

  Quand..., installées pour une petite sieste,
regardant le vol des corneilles, habitantes troglodytes de la falaise...,
arrivèrent alors 
des touristes pour envahir notre espace et notre tranquilité!!! 
u
ne voiture, puis deux, puis un "local" méfiant...(comme en Afrique, sorti de nulle part)

Tant pis! pas de photos!!! on a levé le camp!!!

Allez, il est l'heure de partir pour la vie de châteaux !!!

Périgord, on continue la visite...

Le premier, croisé sur notre route, menant à Castelnaud... fut de loin le plus "chic"!:

Le Chateau de Fayrac,
 Propriété privée, il ne se visite pas,
mais de derrière la clôture, on a pu admirer les batiments, en très bon état, 
et une petite partie du très grand parc, bien vert et parfaitement entretenu, 

peut-être par des jardiniers, logés dans la petite maison du fond,
à coté 
de la chapelle, bordée d'un tout petit cimetière.

Tous les renseignements du net,
disent que l'histoire a beaucoup marqué le lieu...

des derniers "illustres" passées là , je retiens le nom de Malraux ,
et plus léger, de Jean Marais
qui aurait tourné là, certaines scènes du film " EL Capitan"

(pour tout vous dire, c'est le premier film que je suis allée voir au cinéma!!!
c'était avec ma grand mère, 
et je devais avoir un peu moins de 10 ans.... Quel souvenir!!!)

 

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...

Les noyers sont partout dans ce pays, y compris dans le parc du chateau,
et pour la grande joie de R..., 
les noix tombent sur la route et ...sont donc à celui qui les ramasse!!!

Elle aura du mal à détacher son regard de ce magnifique chateau
ou du noyer qu'elle gaulerait volontiers!!!

 

 

 
 

 

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...

Nous arrivons bientôt au chateau des Milandes (ça vous parle peut-être?)

Demeure de : Joséphine Baker !

(Quart d'heure People!!!hé oui, rare chez passion...)
mais j'ai une grande admiration pour cette femme au grand coeur
qui adopta 12 enfants du monde et les accueillit là....

 

 

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...

Nous n'avons pas visité l'interieur, ni même le jardin,
(pas d'animations d'oiseaux aujourd'hui, non plus....)
parce que nous avons peu de temps pour mener au bout, le programme de la journée
et puis surtout parce que seul, le patrimoine nous interesse...

Par contre, j' arrêtais brusquement la voiture,
lorsque mon oeil fut happé par une petite statue, sur ma droite...

si vous me connaissez un peu, vous ne serez pas étonné!!!

Un petit mausolée à sa gloire.... qui raconte l'histoire d'une grande rêveuse...!
"La mère et l'enfant."............;!

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...

Puis c'est le chateau et le village de Castelnaud-le-chapelle...
et ça grimpe!!!300 mètres d'altitude!!!
Trop, pour Passion!!! pas question d' arpenter les douves..
.de ce chateau féodal ou jouer de la catapulte!
Je me contenterai de rester au pied de l'édifice, et de le "bombarder" de photos!

 

Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...Périgord, on continue la visite...
Périgord, on continue la visite...Périgord, on continue la visite...

De nouveau descente au frein moteur vers le village de Beynac 
et recherche de notre chambre d'hôtes

Une ferme où les oies et le foie gras sont une vitrine.
On nous a installé dans le gîte, pour nous toutes seules!!!

Beaucoup de contrariétés ce soir, et la pluie qui vient en rajouter...
jusqu'à l'ordinateur de ma voiture qui arrête le moteur sans raison
et refuse de redémarrer!!!

Du coup, énervement... et pas de photos!!!

Pourtant, c'est la soirée d'anniversaire de ma copine...
et c'est un vrai plaisir de découvir la table réservée pour l'évènement!!!

On peut vraiment se détendre et goûter aux joies de la gastronomie
Je peux enfin recommander, sans retenues, un vrai restaurant !

La petite Tonnelle... à Beynac
un rapport qualité/prix qui mérite qu'on s'y arrête...
(vraiment! parole de Passion, même si je n'ai pas aimé le sauté de veau)

Images Google... nous étions à la table du fond, coté porte... un charme fou...
Images Google... nous étions à la table du fond, coté porte... un charme fou...
Images Google... nous étions à la table du fond, coté porte... un charme fou...

Images Google... nous étions à la table du fond, coté porte... un charme fou...

Voilà ...c'est de bonne grâce que ma "titine" nous a ramené, sans autres caprices, 
à la ferme/hôte, pour une nuit de repos bien méritée!

Cet article est un peu long... ne vous lassez pas trop vite du Périgord
j'ai encore des histoires à vous raconter

à bientôt

 

Repost 0
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 07:05
Sarlat,  capitale du Périgord noir

Samedi en milieu d'après midi, nous quittons le beau village de La Roque-Cageac, et faisons une escale à Vitrac, qui se partage en trois sites distincts :
le bourg, le port, le château...(à ne pas faire à pieds)

Nous reprenons la route pour Sarlat où j'ai retenue une chambre d'hôtes dans les hauteurs de la ville... et comme à mon habitude, je me perds un peu...
mais finis par y parvenir...
Bon accueil, confort simple mais correct pour y passer la nuit.
Juste le temps de poser nos affaires et de doucher nos corps transpirants,
que déjà nous repartons pour la cité médiévale...
Nous arrivons sur une place de marché où finissait une manifestation ;" La journée de la gastronomie" !!! (nous, les Toquées... vous pensez....!)
Nous goûtons une délicieuse tarte aux noix, puis allons prendre un verre,
"en bons touristes", aux terrasses de la place de la Liberté;

Sarlat,  capitale du Périgord noir

A la nuit tombante, nous voici en quête d'un restaurant pour dîner... après moult hésitations, nous avons le tort de nous décider pour une table
largement référencée autant sur les guides touristiques
que sur les commentaires des internautes!!!

Sans commentaires, Passion, sinon ça va saigner !!!

Après une bonne nuit de sommeil, au son de la pluie et un petit déjeuner
où nous avons découvert quelques sympathiques gelées de fleurs et d'aromatiques
et savouré des confitures de fruits du jardin qui avaient la particularité de n'être cuites qu'avec 350 gr de sucre au Kilo...(ce qui m'allait très bien) 
C'est vers 10 heures que nous atteignons l'église Ste Marie et sa porte monumentale...

 

 

Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir

L'architecte mondialement connu et enfant du pays, Jean-Nouvel ,
a reconverti l'église en marché couvert ,

 (où l'on vend... devinez quoi????)
et nous permet d'admirer toute la ville de Sarlat,
vue du ciel , à 360° et 40 mètres au dessus du sol 
grâce à l'ascenseur panoramique qu'il a installé dans le clocher
 .

Ce matin, il fait encore gris, les vitres ont été nettoyées au mieux,
mais la netteté des photos va s'en ressentir

Pour plus d'histoire de la ville, je vous conseille le site 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sarlat-la-Can%C3%A9da

et j'ajoute ces quelques informations sur l'histoire de 

Sarlat-la-Canéda ;

Capitale du Périgord noir, aux confins des causses du Quercy, cette cité historique est un site touristique majeur, renommé pour sa parure monumentale datant essentiellement de la période médiévale et du début de la Renaissance (xiiie au xvie siècle). Son centre-ville, d'une grande homogénéité, est ainsi composé d'un lacis de ruelles et de venelles pittoresques, de placettes ombragées, bordées d'hôtels particuliers aux toits de lauze dont les plus célèbres sont la maison de La Boétie, l'hôtel du Barry, l'hôtel de Savignac ou encore le présidial. Centre névralgique de la ville, la place de la Liberté, bordée de terrasses, est le siège du marché, où se vendent les spécialités de la région : foie grastruffesfigues et noix. Dans son prolongement, s'ouvrent en perspective la cathédrale Saint-Sacerdos et le palais des évêques, qui rappellent que Sarlat a été cité épiscopale pendant plusieurs siècles.

 

 
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir

Voilà les ami(e)s, nous nous dépêchons de retrouver ma petite voiture qui ne va pas tarder d'être en infraction de stationnement...

Mais un dernier cliché s'impose, pour cet homme, penseur... ou aussi fatiguée que moi, qu'on nomme "le badeau de Sarlat" perché au dessus de cette petite placette,au nom d'un amoureux de sa ville et de théatre...

Oui, quelque chose de théatral , comme un décor du passé, posé là pour satisfaire à la curiosité des regards....très nombreux regards....et à la gourmandise!

Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...
Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...
Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...

Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...

Repost 0

Profil

  • passion
  • un blog pour discuter du tout et de rien, des instants de vie, insignifiants pour presque tout le monde, sauf pour vous et moi.....
la vie de tous les jours, les yeux grands ouverts!
  • un blog pour discuter du tout et de rien, des instants de vie, insignifiants pour presque tout le monde, sauf pour vous et moi..... la vie de tous les jours, les yeux grands ouverts!